Différences entre les versions de « Page:Dujardin - Les Premiers Poètes du vers libre, 1922.djvu/33 »

(→‎Page non corrigée : Page créée avec « du vers libre à la fondation du christianisme. L’explication mythologique (par là nous entendons le il de projeter sur le nom d’un individu les grands et les peti… »)
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page à problème
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
du vers libre à la fondation du christianisme. L’explication
+
du vers libre à la fondation du christianisme. L’explication mythologique (par là nous entendons le
  +
fait de projeter sur le nom d’un individu les grands et les petits mouvements sociaux) est un besoin fondamental de l’humanité ; loin de moi la pensée d’affirmer que Jésus soit un mythe, que Christophe Colomb n’ait pas découvert l’Amérique, que Denis Papin n’ait pas vu se soulever le couvercle de sa marmite ; mais il semble évident que, sous le nom Jésus et sous celui de Christophe Colomb et sous celui de Denis Papin, les hommes ont réalisé les efforts, les tentatives, les réussites d’évolutions socialement nécessaires.
mythologique (par là nous entendons le
 
il de projeter sur le nom d’un individu les grands
 
et les petits mouvements sociaux) est un besoin
 
fondamental de l’humanité ; loin de moi la pensée
 
d’affirmer que Jésus soit un mythe, que Christophe
 
Colomb n’ait pas découvert l’Amérique, que Denis
 
Papin n’ait pas vu se soulever le couvercle de sa
 
marmite ; mais il semble évident que, sous le nom
 
Jésus et sous celui de Christophe Colomb et
 
sous celui de Denis Papin, les hommes ont réalisé
 
les efforts, les tentatives, les réussites d’évolutions
 
socialement nécessaires.
 
   
  +
Aux personnes qui croient aux inventeurs nous laisserons donc l’émouvant plaisir de discuter les titres de Marie Krysinska, de Gustave Kahn, de Laforgue et de Moréas, sans oublier ceux de Rimbaud et de tel outsider qu’il sera toujours facile de leur adjoindre, et nous rechercherons simplement comment et par qui (''par qui'' au pluriel) le vers libre a été instauré dans la poésie française.
Aux personnes qui croient aux inventeurs nous
 
laisserons donc l’émouvant plaisir de discuter les
 
titres de Marie Krysinska, de Gustave Kahn, de Laforgue
 
et de Moréas, sans oublier ceux de Rimbaud
 
et de tel outsider qu’il sera toujours facile de
 
leur adjoindre, et nous rechercherons simplement
 
comment et par qui (''par qui'' au pluriel) le vers
 
libre a été instauré dans la poésie française.
 
   
 
 
Ligne 30 : Ligne 12 :
   
   
Il sera d’une bonne méthode de dresser tout d’abord
+
Il sera d’une bonne méthode de dresser tout d’abord le tableau chronologique des premières manifestations imprimées du vers libre ; ce n’est pas<section end="s2"/>
le tableau chronologique des premières manifestations
 
imprimées du vers libre ; ce n’est pas<section end="s2"/>
 
1 575

modifications