Romantiques, Pétrus Borel, Alexandre Dumas/Conscience

◄  Index

Conscience, par Alex. Dumas. — Paris, Cadot, 1853. 5 vol. in-8, 25 fr.

Dumas nous apprend dans ses Causeries, qu’il a intitulé ainsi ce roman pour remercier le romancier flamand Conscience de lui avoir permis d’y intercaler deux chapitres empruntés à l’un de ses ouvrages. Dumas considérait ce roman comme un de ses meilleurs.

T. I, 304 p.
T. II, 331 p.
T. III, 303 p.
T. IV, 287 p.
T. V, 333 p.

Dumas a voulu faire une œuvre dans le genre de Clélie et de La mare au diable, de Georges Sand. Il a réussi.

Le cinquième volume de Conscience se termine par deux nouvelles : Le Pendu de la Piroche ; Les trois chants du bossu.