Romantiques, Pétrus Borel, Alexandre Dumas/Champavert

◄  Index

Champavert, contes immoraux, par Pétrus Borel, le lycanthrope. — Paris, Eugène Renduel, 1833. Imprimerie de Madame veuve Poussin. In-8 de 438 p. chiff. Couverture jaune portant : Champavert, contes immoraux. Au verso de la couverture sont annoncées les œuvres de Charles Nodier. Broché, 150 fr.


« Je viens vous demander un service, dit Passereau à M. Sanson. Je venais vous prier humblement (je serais très sensible à cette condescendance) de vouloir bien me faire l’honneur et l’amitié de me guillotiner.

— Qu’est cela ?

— Je désirerais ardemment que vous me Guillotinassiez ! »

Passereau l’Écolier.


Vignette sur bois de Jean Gigoux, gravée par Godard, sujet du troisième conte : André Vesale, reproduite sur la couverture.