Principes de dressage et d’équitation/Partie II/III

Marpon et Flammarion (p. 66-83).

III

Mise en main, flexion directe.


Quand mon cheval marche bien avec moi autour du manège à main gauche, je change de côté et je recommence le même exercice sur l’autre main. Puis, dès que je suis satisfait, je commence la mise en main. Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/89 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/90
Principesdedressage 091.jpg
Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/93 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/94
Principesdedressage 095.jpg
Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/97 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/98
Principesdedressage 099.jpg
Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/101 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/102 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/103 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/104 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/105 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/106
Principesdedressage 107.jpg
Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/109 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/110
Principesdedressage 111.jpg
Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/113 Page:Principes de dressage et d'équitation.djvu/114
Principesdedressage 115.jpg

La figure 2 de la planche VII, qui est empruntée sans aucun changement à son ouvrage, permet d’en juger par la comparaison avec la figure i représentant la flexion correcte.

La figure de la planche VIII, extraite d’un récent ouvrage, montre comment on est arrivé à exagérer tous les défauts de la mauvaise flexion de Baucher. Tête basse, loin du centre de gravité, en deçà de la verticale, cheval sur les épaules, prêt à l’encapuchonnement, mâchoire contractée, action du mors s’exerçant de haut en bas et par conséquent faussée.

Rien ne manque au tableau !

Pour savoir ce qu’on doit rechercher dans la flexion directe, il suffit d’obtenir précisément le contraire de toutes ces conditions.