Pour E. I (Verlaine)

Œuvres posthumesMesseinPremier volume (p. 89-90).
Pour E..  ►

POUR E…


Ô la femme éternellement
Bien-aimée !
Ô ma Femme, ô sincèrement
Estimée !

Ô ma femme, si gentiment
Mieux famée
Que ce vieux moi si méchamment,
Bien-aimée,

Calomnié comme il le faut
Par l’envie,
Ô ma femme, dont le cœur vaut
Trop ma vie,

Je me repens, tu le sais bien,
À toute heure,
À tout moment, de tout, de rien,
Et me leurre


De l’espoir de voir pardonnés
Les torts bêtes
De mon cœur, noirs lacs sillonné ;
De tempêtes…

Mon cœur est tien, fichu cadeau,
Seule amie,
Mais ton cœur si bon et si beau
Ne veut mie

Du mien. Ô si sincèrement
Estimée…
Ô la femme éternellement
Bien-aimée !…