Poème de l’amour/37


◄   XXXVI XXXVII XXXVIII   ►


XXXVII


Le désir triomphal, en son commencement,
              Exige toutes les aisances ;
Il ignore le temps, le sort, l’atermoiement ;
              Il exulte, il chante, il s’avance !

On serait stupéfait et transi de savoir,
              Aux instants où l’amour débute,
Combien seront soudain précaires l’abreuvoir,
              Le dur pain et la pauvre hutte !

Le cœur éclaterait comme d’un son du cor
              S’il entrevoyait dans l’espace
Tant de honte acceptée humblement, pour qu’un corps
              Ne nous prive pas de sa grâce…