Page:Wharton - Les Metteurs en scène, 1909.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Des huit nouvelles réunies dans ce volume, quatre : « L’Échéance », « Lendemain », « Le Confessionnal », « Le Verdict » ont été traduites de l’anglais par Mme Jeanne Chalençon.

Mme la baronne Jean de Bail a traduit « Les Deux Autres », Mme M. P. B. « la Tragédie de la Muse », et M. Alfred de Saint-André « L’Ermite et la Femme sauvage ».

Quant à la première de ces nouvelles : « Les Metteurs en scène », elle a été écrite en français par l’auteur.