Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/421

Cette page n’a pas encore été corrigée


Son doigt semble étoilé d’une gemme nouvelle,
Son manteau resplendit comme un brocart vermeil,

Un reflet d’améthyste anime sa paupière,
Et l’on voit refleurir —, miraculeux éveil —
Un sourire écarlate à sa lèvre de pierre.