Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/261

Cette page n’a pas encore été corrigée


Quelle est cette fraîcheur qui nous pénètre ainsi ?
La source est près de là, nous sentons su présence ;
Quelle tranquillité !… quelle ombre !… quel silence !
O Virgile ! regarde : une Vierge est ici !

[Orient.)