Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/133

Cette page n’a pas encore été corrigée



A présent, M. Gilkin travaille pour le théâtre. II a écrit un drame de psychologie politique, Savonarole, et il achève uu autre drame sur les révoltes des étudiants russes, simple peinture de mœurs et de passions où l’auteur ne prend parti pour personne.

M. Iwan Gilkin joint à une forme impeccable une grande originalité de pensée. Son vers est doué d’une rare puissance d’expression.

Dans l’intéressante page que nous reproduisons ci-dessous, M. Iwan Gilkin a bien voulu résumer pour nos lecteurs ses idées sur ce qui constitue la mission, ou, pour plus exactement parler, la fonction sociale du poète.

LA MISSION DU POÈTE

Les poètes ont-ils une mission ? Ils s’en peuvent donner une, à coup sur, et prétendre qu’ils la tiennent de Dieu ou de la Société, bien qu’ils la tirent plutôt de leurs penchants ou de leurs calculs. Mais ils ne s’accordent guère sur l’objet de cette mission. L’un affirme que les poètes doivent célébrer les sentiments religieux ; un autre veut qu’ils glorifient l’Etat ou l’ordre social ; un troisième consent qu’ils divertissent le public, mais dans les limites de la bienséance ; un autre exige qu’ils foudroient les tyrans en acclamant la révolution prochaine, la fraternité de tous les hommes et les gouvernements futurs. On n’en finirait pas d’énumérer toutes ces missions, qui ont pour caractère commun d’être contradictoires.

Reconnaissons donc que le poète n’a aucune mission spéciale. Son office consiste à nous rendre le monde et les êtres quH renferme plus émouvants qu’ils ne sont pour nous dans la vie quotidienne. Ils sensibilisent tout ce qui existe, jusqu’à nos rêves et nos abstractions. Ils donnent aux choses un relief plus vif, un caractère plus saisissant, une force expressive plus puissante. Ici se rencontrent les

disait : 1° les conflits prochains du travail blanc et du travail jaune (or, un conflit de cette nature se produit aujourd’hui au Transvaul) ; — 2° la formation en extrême Orient d’un vaste empire destiné a dominer le monde.