Ouvrir le menu principal

Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t1.djvu/546

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





MAURICE BOUCHOR





Bibliographie. — Chez Fasquelle : Les Chansons joyeuses (1874) ; — Les Poèmes de l’amour et de la mer (1876) ; — Le Faust moderne, histoire humoristique en vers et en prose (1878) ; — Contes parisiens en vers (1880) ; — L’Aurore, Les Symboles, 1re série (1888). — Chez Flammarion : Tobie, légende biblique en vers et en cinq tableaux (1889) ; — Noël ou le Mystère de la Nativité, en vers (1890) ; — Trois Mystères : Tobie, Noël, sainte Cécile (1892) ; — Les Mystères d’Éleusis, pièce en quatre tableaux, en vers (1894) ; — Les Symboles, 2e série (1895) ; — Les Chansons de Shakespeare (1896) ; — Conte de Noël, un acte, en vers (1897) ; — Le Songe de Khizam ; — La Dévotion à saint André ; — Le Mariage de Papillonne ; — La Première Vision de Jeanne d’Arc ; — La Muse et l’Ouvrier ; — Y a-t-il deux morales ? — Chez Hachette : Chants populaires pour les écoles, 2 séries (1897) ; — Lecture et Récitation (1898) ; — La Chanson de Roland, traduction en vers (1898) ; — Philoctète ; — Vers la pensée et vers l’action (1899) ; — Quarante Chansons ; — Trente-Six Chansons de route. — Chez Delagrave : Morceaux choisis de Victor Hugo à l’usage des enfants. — Chez Armand Colin : Nausicaa. — Chez Simon Siné : Le Poème de la vie humaine, 2 séries ; — La Légende de sainte Cécile ; — L’Eau et le Vin ; — La Belle au bois dormant ; — L’Églantine et le Citoyen ; — A la recherche d’un juste. — M. Maurice Bouchor a publié en outre : La Messe en ré de Beethoven, compte rendu (1886) ; — Aux femmes d’Alsace (1897) ; — Dieu le veut, drame (épuisé et non réimprimé) ; — Michel Lando, drame (épuisé et non réimprimé). — Chez Simon Siné : Répertoire des lectures populaires (Corneille ; Racine ; Molière, 2 volumes ; Voltaire ; Saint-Simon ; Contes de Perrault ; Poèmes et Récits ; Regnard ; Shakespeare, 2 volumes ; Victor Hugo).

M. Maurice Bouchor a collaboré à de nombreux journaux et périodiques.

M. Maurice Bouchor est né le 16 novembre 1855. Après avoir débuté dès l’âge de dix-neuf ans par des poèmes où débordait la joie d’être, il se révéla, bientôt après, un autre poète, un poète