Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome15.djvu/94

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Europe en prétendant que Dieu se déclarait pour eux, et qu’il avait fait paraître quatre croix dans les nuées sur l’horizon de la Chine. Ils firent graver les figures de ces croix dans leurs Lettres édifiantes et curieuses ; mais si Dieu avait voulu que la Chine fût chrétienne, se serait-il contenté de mettre des croix dans l’air ? Ne les aurait-il pas mises dans le cœur des Chinois ?

FIN DU SIÈCLE DE LOUIS XIV.