Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome14.djvu/29

Cette page a été validée par deux contributeurs.
9
souverains contemporains

EMPEREURS D’ALLEMAGNE.

On n’en dira rien ici, parce qu’il en est beaucoup parlé dans le corps de l’histoire.

Ferdinand III, mort en 1657[1].

Léopold ier, mort en 1705.

Joseph ier, mort en 1711.

Charles VI, mort en 1740.

ROIS D’ESPAGNE.

Idem.

Philippe IV, mort en 1665.

Charles II, mort en 1700.

Philippe V, mort en 1746.

ROIS DE PORTUGAL.

Jean IV, duc de Bragance, surnommé le Fortuné. Sa femme, Louise de Gusman, le fit roi de Portugal. Mort en 1656.

Alfonse VI, fils du précédent. Si Jean fut roi par le courage de sa femme, Alfonse fut détrôné par la sienne en 1667 ; confiné dans l’île de Tercère, où il mourut en 1683[2].

Don Pèdre, frère du précédent, lui ravit sa couronne et sa femme, et, pour l’épouser légitimement, le fit déclarer impuissant, tout débauché qu’il était. Mort en 1706.

Jean V, mort en 1750.

ROIS D’ANGLETERRE, D’ÉCOSSE, ET D’IRLANDE
DONT IL EST PARLÉ DANS LE SIÈCLE DE LOUIS XIV.

Charles Ier, assassiné juridiquement sur un échafaud, en 1649.

Cromwell (Olivier), protecteur, le 22 décembre 1653, plus puissant qu’un roi. Mort le 13 septembre 1658.

  1. Voyez aussi les Annales de l’Empire, tome XIII, page 582 et suivantes.
  2. Il en sortit en 1675, et vint à Cintra, château à sept lieues de Lisbonne, où il mourut le 12 septembre 1683.