Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome11.djvu/350

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

successeurs s’étant brouillés avec l’empire grec, et ayant adopté le huitième concile œcuménique de 869, et rejeté l’autre, qui absolvait Photius, la paix établie par Jean VIII fut alors rompue. Photius éclata contre L’Église romaine, la traita d’hérétique au sujet de cet article du Filioque procedit, des œufs en carême, de l’eucharistie faite avec du pain sans levain, et de plusieurs autres usages. Mais le grand point de la division était la primatie. Photius et ses successeurs voulaient être les premiers évéques du christianisme, et ne pouvaient souffrir que l’évêque de Rome, d’une ville qu’ils regardaient alors comme barbare, séparée de de l’empire par sa rébellion, et en proie à qui voudrait s’en emparer, jouît de la préséance sur l’évêque de la ville impériale. Le patriarche de Constantinople avait alors dans son district toutes les églises de la Sicile et de la Pouille ; et le siège romain, en passant sous une domination étrangère, avait perdu à la fois dans ces provinces son patrimoine et ses droits de métropolitain. L’Église grecque méprisait l’Église romaine. Les sciences florissaient à Constantinople ; mais à Rome tout tombait, jusqu’à la langue latine ; et quoiqu’on y fût plus instruit que dans tout le reste de l’Occident, ce peu de science se ressentait de ces temps malheureux. Les Grecs se vengeaient bien de la supériorité que les Romains avaient eue sur eux depuis le temps de Lucrèce et de Cicéron jusqu’à Corneille Tacite. Ils ne parlaient des Romains qu’avec ironie. L’évêque Luitprand, envoyé depuis en ambassade à Constantinople par les Othons, rapporte que les Grecs n’appelaient saint Grégoire le Grand que Grégoire-Dialogue, parce qu’en effet ses dialogues sont d’un homme trop simple. Le temps a tout changé. Les papes sont devenus de grands souverains, Rome le centre de la politesse et des arts, l’Église latine savante ; et le patriarche de Constantinople n’est plus qu’un esclave, évêque d’un peuple esclave.

Photius, qui eut dans sa vie plus de revers que de gloire, fut déposé par des intrigues de cour, et mourut malheureux ; mais ses successeurs, attachés à ses prétentions, les soutinrent avec vigueur.

(882) Le pape Jean VIII mourut encore plus malheureusement. Les annales de Fulde disent qu’il fut assassiné à coups de marteau. Les temps suivants nous feront voir le siège pontifical souvent ensanglanté, et Rome toujours un grand objet pour les nations, mais toujours à plaindre.

Le dogme ne troubla point encore l’Église d’Occident : à peine a-t-on conservé la mémoire d’une petite dispute excitée en 846