Page:Vivien - Le Christ.djvu/50

Cette page a été validée par deux contributeurs.


condamné à mort pour avoir été l’instigateur des troubles récents qui ont couté la vie à plus de mille personnes.

Les bois de justice, envoyés de Rome étaient arrivés, avant-hier, à midi vingt, en gare de Jérusalem, et la nouvelle de l’exécution s’était vite répandue dans la ville et dans les bourgs environnants. Aussi de toutes parts les curieux étaient-ils accourus. D’ailleurs, depuis quelque temps déjà, on s’attendait à l’exécution. Et tous les jours, une foule nombreuse et bruyante, poussant des cris de mort stationnait devant la prison. Ces cris, le condamné, de sa cellule, les avait entendus.