Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 9.djvu/125

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[tour]
— 122 —

Il existe encore un exemple à peu près intact du système défensif de transition où l’emploi des tours (non point d’anciennes tours conservées, mais des tours construites pour recevoir de l’artillerie à feu) entre dans le plan général d’une place forte suivant une donnée méthodique : c’est la place de Salces, commencée en 1497 et terminée vers 1503 environ, sous la direction d’un ingénieur nommé Ramirez.

Tour.XVIe.siecle.png

Voisine de Perpignan, la place de Salces est située entre l’étang de Leucate et les montagnes ; elle commande ainsi le passage du Roussillon en Catalogne. Bâtie avec un grand soin, elle consiste en un parallélogramme flanqué aux angles de quatre tours. Deux demi-lunes couvrent deux des fronts. Un donjon occupe le troisième, et une demi-lune forme saillant sur un des angles. Les ouvrages sont casematés ; les tours et demi-lunes couronnées par des plates-formes pour recevoir de l’artillerie. De petites bouches à feu étaient en outre mises en batterie dans les