Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 8.djvu/310

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[serrurerie]
— 307 —

tions de brindilles et d’embrasses, donnent au fer une grande résistance et assurent la solidité de la soudure première (celle des deux morceaux de bandes), en la renforçant et en la soumettant plusieurs fois au feu et au martelage. L’ornementation est donc ici encore la conséquence du procédé de fabrication.

Penture.porte.Sainte.Anne.Notre.Dame.Paris.3.png

Le commencement du XIIIe siècle est l’apogée de l’art du forgeron. Les pentures de Notre-Dame, des grilles des abbayes de Saint-Denis, de Braisne, de Westminster ; des pentures des cathédrales, de Noyon, de Sens, de Rouen, etc., qui datent de cette époque[1], nous

  1. Voyez Grille. Voyez aussi la Serrurerie du moyen âge, par M. Raymond Bordeaux. Oxford, Parker, 1858.