Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 6.djvu/399

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[meurtrière]
— 396 —

au-dessus du sol intérieur. En A, la meurtrière est présentée du côté extérieur ; en B du côté intérieur, et en C en coupe.

Meurtriere.a.mousquet.png


Mais les progrès rapides que faisait l’artillerie à feu au XVe siècle déroutaient fort les constructeurs militaires. Ils abandonnaient difficilement l’ancien système et n’opposaient aux effets des nouveaux projectiles que des obstacles presque toujours insuffisants.

Meurtriere.porte.Angolsheim.png


Ce n’est qu’à la fin de ce siècle que les ingénieurs ou architectes combinent de véritables meurtrières pour de la mousqueterie, et parmi celles-ci on peut citer comme particulièrement intéressantes celles du bastion élevé en avant de la porte de Laon à Coucy. Ce bastion, aujourd’hui en grande partie couvert par la route impériale, battait le plateau et enfilait les fossés de la ville au moyen d’un ouvrage souterrain percé de meurtrières et de petites embrasures. Il dut