Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 6.djvu/302

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[maison]
— 299 —

Ces habitations des champs, disposées de manière à pouvoir servir de refuge à quelques hommes vivant isolés et mal, probablement, avec leurs voisins, se retrouvent aussi sur les côtes occidentales. L’une des mieux conservées et des plus importantes existe près de Bordeaux (46) ;

Maison.medievale.Bordeaux.png


elle était entourée autrefois d’un fossé plein d’eau. Un escalier de douze marches engagées dans la muraille conduisait du niveau de l’eau à la porte relevée. Peut-être jetait-on une planche sur le fossé lorsqu’on voulait entrer. Cette porte donne issue dans la salle unique du premier étage, laquelle est munie d’une cheminée, percée d’une petite fenêtre et de six meurtrières.

On communiquait à une cave par une trappe percée au centre de la