Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/549

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[fossé]
— 547 —

en quinconce, au fond desquels on enfonce des pieux durcis au feu et aiguisés qui ne sortent de terre que de quatre doigts ; ces pieux sont fixés solidement en foulant le sol autour d’eux ; des ronces les cachent aux regards. Les trous de loup sont disposés sur huit rangs, distants l’un de l’autre de trois pieds (2).

Trous.de.loup.png
Aiguillon.png


En avant sont fixés, très-rapprochés les uns des autres, des aiguillons, stimuli (3), d’un pied de long, armés de broches