Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/5

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[dais]
— 2 —

également à leur fût. Alors la colonne, la statue, son support et le dais sont taillés dans un seul morceau de pierre. Au portail royal de la cathédrale de Chartres on remarque, suspendus sur la tête des figures du XIIe siècle qui décorent les trois portes, plusieurs dais d’un beau style ; nous donnons ici (2) l’un d’eux.

Dais.cathedrale.Chartres.png

Les dais nous fournissent souvent des motifs variés de couronnements d’édifices, c’est-à-dire certaines parties de ces édifices qui sont presque toujours détruites ou modifiées. Il est à remarquer, même pendant les XIIe et XIIIe siècles, que ces petits modèles reproduisent généralement des exemples d’édifices antérieurs à l’époque où les dais ont été sculptés.

Dais.cathedrale.Paris.png


Ce fait peut être observé au-dessus des statues de la porte centrale du portail occidental de la cathédrale de Paris (3). Ces dais figurent encore des