Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/48

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[donjon]
— 46 —

place inexpugnable avant l’artillerie à feu. À peine construit, il fut assiégé par Guillaume le Conquérant et ne fut pris que par famine après un long blocus.

Coupe.donjon.Arques.2.png


Réparé et reconstruit en partie par Henri Ier en 1123, il fut assiégé par Geoffroy Plantagenet, qui ne put y entrer qu’après la mort de son commandant, Guillaume Lemoine, tué par une flèche ; ce siège avait duré une année entière, 1145. Philippe-Auguste investit le château d’Arques en 1202, et leva bientôt le siège à la nouvelle de la captivité du jeune Arthur de Bretagne, tombé entre les mains de Jean sans Terre. Le donjon