Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/450

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[flèche]
— 448 —

létriers courbes EF s’assemblant dans le poinçon central, l’arbre de la flèche.

Charpente.fleche.Notre.Dame.Paris.2.png


Les grandes contre-fiches AG sont des moises. Les poteaux principaux formant l’octogone de la flèche sont triples de H en I, c’est-à-dire composés d’une âme et de deux moises. Les poteaux de contre-forts KL sont simples et assemblés à mi-bois dans les arbalétriers CD. On remarquera que ces poteaux sont fortement inclinés vers l’arbre principal. Les poteaux contre-forts KL étaient primitivement buttés par de grandes contre-fiches ML, lesquelles se trouvaient au-dessus des noues et présentaient une côte saillante décorée jadis au moyen des moises pendantes OP recouvertes de plomb et accompagnées de pièces de bois découpées dont les débris R ont été retrouvés. Le poteau S, qui se combinait avec cette décoration et qui était resté en place, formait la tête de ce système