Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/300

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[escalier]
— 298 —

Saints-Innocents[1], probablement parce que les carrières de liais de Paris n’avaient pu fournir à la fois un nombre de morceaux de la dimension voulue ; en effet cet escalier était très-large ; nous y reviendrons.

Escalier.XIIe.siecle.png


Dans l’intérieur des châteaux les escaliers à vis étaient singulièrement multipliés ; en dehors de ceux qui montaient de fond, et qui desservaient tous les étages, il y en avait qui établissaient, dans l’épaisseur des murs, une communication entre deux étages seulement, et qui n’étaient fréquentés

  1. Sauval.