Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/25

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[dallage]
— 22 —

facilement si elles viennent à se détériorer. Certes, l’apparence extérieure de l’architecture demande chez l’architecte un goût sûr, une parfaite connaissance des ressources de son art ; mais ces soins apportés dans la combinaison des parties de la construction qui contribuent essentiellement à la conservation des édifices et à leur facile entretien ne sauraient trop être recommandés, car c’est à cette attention dans les moindres détails que l’on reconnaît le véritable maître de l’œuvre, celui dont l’esprit embrasse à la fois et les conceptions d’ensemble et l’organisation intime de l’édifice qu’il construit. Sous ce rapport, il faut avouer, encore cette fois, que nous avons beaucoup à prendre à ces artistes méconnus des siècles passés.

Dallage.cathedrale.Paris.png

On trouve aussi des exemples de dallages dont la combinaison est moins simple, mais est plus propre encore à éviter l’entretien, en ce qu’aucun joint n’est découvert. Ce sont des dallages combinés à peu près comme l’étaient les couvertures en marbre ou en terre cuite des édifices