Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/21

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[dallage]
— 18 —

contre Amalech[1]. Là les traits gravés sont remplis de plomb sans autre coloration. Il n’est pas besoin de dire que ces sortes de dallages coûtaient fort cher, et qu’on ne pouvait les placer que dans des églises riches, dans les sanctuaires et quelques chapelles privilégiées. Souvent on se contentait de dallages unis ou composés de carreaux noirs et blancs. Alors les dessins sont variés, les carreaux à l’échelle du monument et généralement de petite dimension.

La cathédrale d’Amiens conserve encore presque tout son dallage du XIIIe siècle, qui ne consiste qu’en petites dalles carrées de 0,32 c. (un pied) de côté, noires et blanches, formant à chaque travée un dessin différent.

Dallage.cathedrale.Amiens.png


Voici (6) une de ces combinaisons. Pour juger de l’effet de ce dallage, fort détérioré aujourd’hui, il faut monter dans les galeries et le regarder de haut et à distance ; les compartiments sont très-heureusement combinés ; dans la nef, ils étaient interrompus par un grand labyrinthe

  1. Voy. Saint-Remy de Reims, dalles du XIIIe siècle, pub. par M. P. Tarbé. Reims, 1847.