Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/206

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[embrasure]
— 204 —

Quelquefois même ces parapets, avec leurs embrasures, étaient faits de clayonnages triangulaires juxtaposés et remplis de terre et de fumier (11).

Embrasure.dans.talus.2.png


Ces moyens étaient particulièrement employés pour des ouvrages de campagne qu’il fallait faire à la hâte, et quand on n’avait pas le loisir de laisser tasser les terrassements.

Embrasure.a.volet.png