Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/183

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[église]
— 181 —
Arrond. d’Yssingeaux. Ég. de Bauzac, ég. de Saint-Didier-la-Sauve, ég. de Riotord.
LOIRE-INFÉRIEURE. Arrond. de Nantes. Ég. cathéd. de Nantes, ég. Saint-Jacques à Nantes.
Arrond. de Savenay. Ég. de Saint-Gildas-des-Bois, ég. de Saint-Gonstan, ég. de Guérande.
LOIRET. Arrond. d’Orléans. Ég. cathéd. d’Orléans, ég. Saint-Aignan à Orléans, ég. de Beaugency, ég. Saint-Étienne de Beaugency[1], ég. Notre-Dame de Cléry, ég. de Germigny-les-Prés[2], ég. de Meung, ég. de la chapelle Saint-Mesmin.
Arrond. de Gien. Ég. abb. de Saint-Benoît-sur-Loire[3], ég. de Saint-Brisson.
Arrond. de Montargis. Ég. de Ferrières, ég. de Lorris.
Arrond. de Pithiviers. Ég. de Puiseaux, ég. de Yèvre-le-Chatel.
LOT. Arrond. de Cahors. Ég. cathéd. de Cahors[4], ég. de Montat.
Arrond. de Figeac. Ég. abb. de Saint-Sauveur à Figeac, ég. d’Assier.
Arrond. de Gourdon. Ég. de Gourdon, ég. abb. de Souillac[5].
LOT-ET-GARONNE. Arrond. d’Agen. Ég. cathéd. d’Agen[6], ancienne ég. des Jacobins d’Agen[7], ég. de Layrac, ég. de Moiran.
Arrond. de Marmande. Ég. de Marmande, ég. du Mas-d’Agenais.
Arrond. de Nérac. Ég. de Mézin.

    restés romans. Le style nouveau ne se fait sentir que dans les détails de la sculpture et les profils. Traces nombreuses de peintures.

  1. Église fort ancienne, IXe ou Xe siècle. Nef étroite, longue, sans bas-côtés. Transsept très-prononcé, avec chapelles semi-circulaires orientées ; chœur presque égal à la nef, avec abside en cul-de-four. Voûtes en berceaux, voûtes d’arête sur le centre de la croisée, avec large clocher au-dessus. Absence totale d’ornementation ; enduits.
  2. Petite église du IXe siècle, avec abside circulaire et deux absidioles. Clocher central porté sur quatre piles isolées, avec circulation autour, comme dans certaines églises grecques et de l’Angoumois. Transsept passant sous le clocher, terminé par deux absides circulaires ; voûtes d’arête et en berceau. Mosaïque à fond d’or revêtissant le cul-de-four de l’abside principale. Clocher avec colonnettes et bandeaux décorés de stucs. (Ce monument a été publié par M. Constant Dufeux dans la Revue d’Architecture de M. Daly, t. VIII.)
  3. Église du XIIe siècle, avec crypte et chœur relevé. Vaste narthex du XIe siècle, avec premier étage destiné à porter un clocher (voy. Clocher, fig. 41 et 42). Le sanctuaire est pavé en opus alexandrinum, comme beaucoup d’églises italiennes.
  4. Église dérivée de l’église abbatiale de Saint-Front à Périgueux. Coupoles. Cet édifice a subi de nombreuses mutilations depuis le XIVe siècle.
  5. Église abbatiale dérivée de celle de Saint-Front. Coupoles. Abside circulaire ; restes d’un porche. Bas-reliefs très-curieux à l’intérieur de la porte d’entrée.
  6. Église à coupoles, refaite en grande partie au XIIIe siècle et voûtée à cette époque. Abside rappelant, à l’extérieur, les absides auvergnates.
  7. Peintures intérieures du XIIIe siècle. Église à deux nefs.