Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 5.djvu/131

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[échauguette]
— 129 —

Dans la première de ces coupes est indiquée l’ouverture du mâchicoulis de face en H avec la saillie K, sur le parement du mur, pour empêcher les traits décochés d’en bas de remonter en glissant le long du parement jusqu’aux défenseurs.

Echauguette.Mont.Saint.Michel.en.Mer.png


Dans la seconde coupe B, on voit l’ouverture du mâchicoulis de face en L, et, en M, celles des mâchicoulis latéraux avec les arrêts O pour les traits venant du dehors. Ces mâchicoulis latéraux servaient, avec les meurtrières P, à flanquer la courtine, car on remarquera que les défenseurs pouvaient non-seulement laisser tomber des pierres verticalement, mais aussi envoyer des traits d’arbalète oblique-