Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 3.djvu/426

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[cloître]
— 423 —

encore les dispositions d’ensemble cisterciennes que nous venons de donner, présente cependant déjà une certaine élégance et une construction moins primitive. Ce cloître n’est pas surmonté d’un premier étage et se compose d’une galerie de rez-de-chaussée, couverte par des voûtes d’arêtes romaines, et dont les travées, composées d’archivoltes plein cintre, sont divisées par une arcature jumelle portée sur des colonnes accouplées. Sa galerie sud, s’ouvrant sur le réfectoire, était accompagnée d’une belle salle ouverte, au milieu de laquelle était le lavoir ou lavatoire. Cette salle est détruite aujourd’hui, mais on en retrouve les amorces et de beaux fragments. Au centre s’élevait une colonne portant le sommier des quatre voûtes d’arête et autour de laquelle régnait la vasque du lavatoire.

Cloitre.Fontenay.png

Voici (8) le plan de la partie du cloître de l’abbaye de Fontenay à laquelle le lavoir se trouvait accolé. La disposition est monumentale, l’architecture sévère, la construction formée de matériaux admirables ; en A est le réfectoire rebâti au XIIIe siècle, en B la galerie, en C la vasque.

Nous présentons (9) une des travées du cloître. Ce cloître, dont chaque galerie est composée de huit travées, donne en plan un carré parfait. Les grandes archivoltes des entrées dans le lavoir sont décorées de moulures,