Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 3.djvu/198

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[cheminée]
— 195 —

Les cheminées du XIIe siècle ne prennent pas des dimensions aussi étendues en largeur que celles élevées un siècle plus tard.

Cheminee.maitrise.cathedrale.Puy.en.Velay.png


Aussi le manteau est-il, à cette époque, formé d’une plate-bande d’un seul morceau ou de deux morceaux, comme celui de la cheminée du Puy. Cependant nous voyons déjà, à la fin du XIIe siècle, l’arc adopté pour le manteau. Il existe dans le château de Vauce, près Ébreuil (Allier), une belle cheminée ainsi construite, sur plan barlong (3)[1] ; son manteau se compose de deux

  1. Nous devons le dessin de cette cheminée à l'obligeance de M. Millet, architecte.