Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/497

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arm]
— 478 —

Lorsque l’écu est couvert de pals, de fasces, de bandes, de chevrons, etc., en nombre égal, c’est-à-dire de façon à ce que l’on ne puisse dire tel émail est le champ, on blasonne ainsi : pallé, fascé, bandé, coticé, chevronné, etc., de tant de pièces et de tel émail. D’Amboise porte : pallé d’or et de gueules de six pièces (57).

Armoiries.exemples.png

Si le nombre des pallés excède celui de huit, on dit vergetté.

Si le nombre des fascés excède huit, on dit burellé, de tant de pièces ; si le bandé excède celui de neuf, on dit coticé.

Si les pals, les fasces, les bandes, les chevrons sont opposés, c’est-à-