Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/493

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arm]
— 474 —

fasce (14), X porte : tiercé en fasce d’azur, d’or et de gueules ; le tiercé en bande est donné par le tranché (15), X porte : tiercé en bande d’or, de gueules et d’azur ; le tiercé en barre par le taillé (16), X porte : tiercé en barre d’azur, d’or et de gueules. Il y a en outre les tiercés qui ne se rapportent pas aux quatre premières partitions, mais qui se tracent d’après certaines figures héraldiques. Il y a le tiercé en chevron (17), X porte : tiercé en chevron d’argent, de gueules et de sable ; le tiercé en pointe ou en mantel (18), X porte : tiercé en pointe ou en mantel d’azur, d’argent et de gueules ; le tiercé en écusson (19), X porte : tiercé en écusson de gueules, d’argent et d’azur ; le tiercé en pairle (20), X porte : tiercé en pairle d’argent, de sable et de gueules ; le chappé (21), X porte : de gueules à trois pals d’argent chappé d’or ; le chaussé (22), X porte : de gueules ou pal d’argent chaussé d’or ; l’ambrassé à dextre et à sénestre (23), X porte : d’argent embrassé à sénestre de gueules ; X porte : d’argent embrassé à dextre de gueules ; le vétu (24), X porte : d’or vêtu d’azur ; l’adextré (25), X porte : d’argent adextré d’azur ; le sénestré (26) X porte : d’azur sénestré d’argent.

Armoiries.couleur.et.disposition.2.png

La position des figures qui sont placées sur l’écu doit être exactement déterminée, et pour le faire, il est nécessaire de connaître les différentes