Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/467

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arc]
— 448 —

des assiégeants, encombraient de leurs débris les batteries destinées à enfiler le fossé au moment de l’assaut, qu’on apporta la plus grande attention aux profils comme étant un des plus puissants moyens de retarder les travaux d’approches,

Porte.Sainte.Barbe.Metz.png

qu’on donna une largeur considérable aux fossés en avant des fausses braies, qu’on remplaça les revêtements de pierre pour les parapets, par des talus en terre gazonnée, qu’on masqua les portes en les défendant par des ouvrages avancés et en les