Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/398

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[arc]
— 379 —

becs saillants, on les isolait des courtines voisines, on avait le soin de bien munir les deux tours en retour[1],

Plan.fortification.renforcee.png

et parfois de réunir ces tours par un second rempart intérieur (26 bis)[2]. On évitait d’ailleurs autant que possible

Plan.fortification.renforcee.2.Png
  1. Le plan que nous donnons ici est celui de l’angle ouest de la double enceinte de la cité de Carcassonne, bâti par Philippe le Hardi.
  2. Cet angle saillant (26 bis), qui présente clairement la disposition signalée ici, est une des défenses du XIIIe siècle dépendant du château de Falaise (voy. Château).