Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/23

Cette page a été validée par deux contributeurs.
[abs]
— 4 —


Abat sons 1.png
Abat sons 2.png

ABAT-VOIX, s. m. ( Voy. Chaire. )

ABBAYE, s. f. (Voy. Architecture monastique.)

ABSIDE, s. f. C’est la partie qui termine le chœur d’une église, soit par un hémicycle, soit par des pans coupés, soit par un mur plat. Bien que le mot abside ne doive rigoureusement s’appliquer qu’à la tribune ou cul-de-four qui clôt la basilique antique, on l’emploie aujourd’hui pour désigner le chevet, l’extrémité du chœur, et même les chapelles circulaires ou polygonales des transepts ou du rond-point. On dit : chapelles absidales, c’est-à-dire chapelles ceignant l’abside principale ; abside carrée : la cathédrale de Laon, l’église de Dol (Bretagne), sont terminées par des absides carrées, ainsi que beaucoup de petites églises de l’Île-de-France, de Champagne, de Bourgogne,

Abside.eglise.du.Thor.png

de Bretagne et de Normandie. Certaines églises ont leurs croisillons