Ouvrir le menu principal

Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 1.djvu/20

Cette page a été validée par deux contributeurs.


DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DE
L’ARCHITECTURE
FRANÇAISE
DU XIe AU XVIe SIÈCLE

A

ABAQUE, s. m. (tailloir.) Tablette qui couronne le chapiteau de la colonne.

Abaque.romane.primitive.png

Ce membre d’architecture joue un grand rôle dans les constructions du moyen âge ; le chapiteau recevant directement les naissances des arcs, forme un encorbellement destiné à équilibrer le porte-à-faux du sommier sur la colonne, le tailloir ajoute donc à la saillie du chapiteau en lui donnant une plus grande résistance ;

Abaque.roman.XIIe.siecle.png

biseauté généralement dans les chapiteaux de l’époque romane primitive (1), il affecte en projection horizontale, la forme carrée suivant le lit inférieur du sommier de l’arc qu’il supporte ; il est quelquefois décoré de moulures simples et d’ornements, particulièrement pendant le XIIe siècle, dans l’Île-de-France, la Normandie, la Champagne, la Bourgogne et les provinces méridionales (2). Son plan reste carré pendant la première moitié du XIIIe siècle,