Page:Vigny - Journal d’un poète, éd. Ratisbonne, 1867.djvu/121

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

L’amour est une bonté sublime.

———

Le travail est un oubli, mais un oubli actif qui convient à une âme forte.

———

Aimer, inventer, admirer, voilà ma vie.