Page:Vigny - Journal d’un poète, éd. Ratisbonne, 1867.djvu/116

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
1836



Avoir une tête sérieuse où chacun vient verser des sottises chaque jour par les deux oreilles, quel supplice !


DAPHNÉ. — Julien prend la résolution de se faire tuer en Perse quand il est certain qu'il a été plus avant que les masses stupides et grossières ne pouvaient aller. — Il sent qu’il est un fardeau et s’est trompé en croyant pouvoir élever la multitude à la hauteur de Daphné.

———

Les jeunes auteurs prennent des sujets plus forts que leurs pensées et leur style. Le cheval jette a terre le cavalier.

———