Page:Viel-Castel - Des sentiments de justice et d’humanité de l’Angleterre dans la question indienne.djvu/12

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


établira surabondamment la preuve de nos assertions. Pour qui voudra creuser plus profondément le même sujet, les faits accusateurs de l’Angleterre s’accumuleront en si grand nombre, que leur masse imposante pourra prendre le nom de : Pyramide de l’iniquité anglaise.

La presse a pour mission la plus noble de faire prévaloir en tout temps et partout les droits de l’humanité ; l’Angleterre, si bruyamment philanthrope dans ses relations européennes, doit être rappelée par les réclamations unanimes de la presse aux sentiments de modération quelle ne cesse de prêcher aux gouvernements de l’Europe.

Il ne lui suffira plus de dire : aujourd’hui, l’Inde est un repaire de brigands, pour se donner le droit d’extermination ; la presse lui demandera compte, heure par heure, de l’emploi de son épée de justice.

On n’est déjà que trop enclin à se ranger du côté de l’Inde, à comprendre la terrible explo-