Page:Viel-Castel - Des sentiments de justice et d’humanité de l’Angleterre dans la question indienne.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Nous n’envoyons à la presse française ni une histoire chronologique de l’Inde, ni une discussion politique à propos de la confiscation de l’Inde par l’Angleterre ; de plus habiles que nous se chargeront de ce soin, mais nous lui adressons un court plaidoyer en faveur des Indiens, quelle nous semble trop facilement condamner sur les assertions intéressées de l’Angleterre.

Nous avons voulu être succincts, pour être lus ; nous avons cité peu de faits, mais leur valeur