Ouvrir le menu principal

Page:Vian - Montesquieu. Bibliographie de ses œuvres, 1872.djvu/7

Cette page a été validée par deux contributeurs.





PRÉFACE




Je ne connais pas d’écrivain dont la vie et les ouvrages aient été plus négligés que ceux de Montesquieu.

La quantité surtout d’erreurs commises à l’occasion de ses livres est inouïe. Par exemple, le seul annotateur des Lettres Persanes, Collin de Plancy [1], traduit « la B. et la C. des I. » par « la Bulle et la Constitution des Jésuites, » lorsqu’il s’agit de « la Banque et de la Compagnie des Indes. » Bien plus, il trouve « un recueil de pièces des J. F. » c’est-à-dire des « Jeux Floraux, » et il y voit encore des « Jésuites Français. »

Brunet, dans le Manuel du Libraire [2],

  1. 1825. Paris, Laisné, 1 vol. in-12, lettre CXLIII.
  2. 1860-1865. Paris, Didot, 7 vol. in-8.