Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/93

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


feu en même temps, et soudain la détonation de leurs armes, ébranlant les couches de l’atmosphère, produisit un effet inattendu.

Le docteur regarda avec attention, et ne put s’empêcher d’éclater de rire.

« La réfraction ! dit-il.

— La réfraction ! » s’écria Shandon.

Mais une exclamation terrible de l’équipage les interrompit.

« Le chien ! fit Clifton.

— Le dog-captain ! répétèrent ses camarades.

— Lui ! s’écria Pen, toujours lui ! »

En effet, c’était lui qui, brisant ses liens, avait pu revenir à la surface du champ par une autre crevasse. En ce moment, la réfraction, par un phénomène commun sous ces latitudes, lui donnait des dimensions formidables, que l’ébranlement de l’air avait dissipées ; mais l’effet fâcheux n’en était pas moins produit sur l’esprit des matelots, peu disposés à admettre l’explication du fait par des raisons purement physiques. L’aventure du Pouce-du-Diable, la réapparition du chien dans ces circonstances fantastiques, achevèrent d’égarer leur moral, et les murmures éclatèrent de toutes parts.





CHAPITRE XII. — LE CAPITAINE HATTERAS.


Le Forward avançait rapidement sous vapeur entre les ice-fields et les montagnes de glace. Johnson tenait lui-même la barre. Shandon examinait l’horizon avec son snow-spectacle ; mais sa joie fut de courte durée, car il reconnut bientôt que la passe aboutissait à un cirque de montagnes.

Cependant, aux difficultés de revenir sur ses pas il préféra les chances de poursuivre sa marche en avant.

Le chien suivait le brick en courant sur la plaine, mais il se tenait à une distance assez grande. Seulement, s’il restait en arrière, on entendait un sifflement singulier qui le rappelait aussitôt.

La première fois que ce sifflement se produisit, les matelots regardèrent autour d’eux ; ils étaient seuls sur le pont, réunis en conciliabule ; pas un étranger, pas un inconnu ; et cependant ce sifflement se fit encore entendre à plusieurs reprises.

Clifton s’en alarma le premier.

« Entendez-vous ? et voyez-vous comme cet animal bondit quand il s’entend siffler ?

— C’est à ne pas y croire, répondit Gripper.