Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/75

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


meur peu belliqueuse, entraîna rapidement sa progéniture avec lui, et le docteur dut renoncer à le poursuivre.

Le cap Chidley fut doublé pendant la nuit sous l’influence d’un vent favorable, et bientôt les hautes montagnes de Disko se dressèrent à l’horizon ; la baie de Godavhn, résidence du gouverneur général des établissements danois, fut laissée sur la droite. Shandon ne jugea pas à propos de s’arrêter, et dépassa bientôt les pirogues d’Esquimaux qui cherchaient à l’atteindre.

L’île Disko porte également le nom d’île de la Baleine ; c’est de ce point que le 12 juillet 1845 sir John Franklin écrivit pour la dernière fois à l’Amirauté, et c’est à cette île aussi que, le 27 août 1859, le capitaine Mac Clintock toucha à son retour, rapportant les preuves trop certaines de la perte de cette expédition.

'The English at the Noth Pole' by Riou and Montaut 048.jpg

La coïncidence de ces deux faits devait être remarquée par le docteur ; ce triste rapprochement était fécond en souvenirs, mais bientôt les hauteurs de Disko disparurent à ses yeux.

Il y avait alors de nombreux ice-bergs sur les côtes, de ceux que les plus forts dégels ne parviennent pas à détacher ; cette suite continue de crêtes se prêtait aux formes les plus étranges.

Le lendemain, vers les trois heures, on releva au nord-est Sanderson-Hope ; la terre fut laissée à une distance de quinze milles sur tribord ; les montagnes paraissaient teintes d’un bistre rougeâtre. Pendant la soirée, plusieurs baleines de l’espèce des finners, qui ont des nageoires sur le dos, vinrent se jouer au milieu des trains de glace, rejetant l’air et l’eau par leurs évents.

Ce fut pendant la nuit du 3 au 4 mai que le docteur put voir pour la première fois le soleil raser le bord de l’horizon sans y plonger son disque lumineux ;