Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/470

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Il fallait attendre le passage problématique d’un baleinier, et combien de jours encore ?…

Mais le ciel prit ces malheureux en pitié, car, le lendemain, Altamont aperçut distinctement une voile à l’horizon.


'The Field of Ice' by Riou and Montaut 126.jpg


On sait quelles angoisses accompagnent ces apparitions de navire, quelles craintes d’une espérance déçue ! Le bâtiment semble s’approcher et s’éloigner tour à tour. Ce sont des alternatives horribles d’espoir et de désespoir, et trop souvent, au moment où les naufragés se croient sauvés, la voile entrevue s’éloigne et s’efface à l’horizon.

Le docteur et ses compagnons passèrent par toutes ces épreuves ; ils étaient arrivés à la limite occidentale du champ de glace, se portant, se poussant les