Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/441

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



En parlant ainsi, Hatteras était en proie à une exaltation violente, à une sorte de fièvre, et le docteur essayait en vain de le calmer. Ses yeux brillaient d’un éclat extraordinaire, et ses pensées bouillonnaient dans son cerveau. Clawbonny attribua cet état de surexcitation aux épouvantables périls que le capitaine venait de traverser.

Hatteras avait évidemment besoin de repos, et l’on s’occupa de chercher un lieu de campement.

Altamont trouva bientôt une grotte faite de rochers que leur chute avait arrangés en forme de caverne ; Johnson et Bell y apportèrent les provisions et lâchèrent les chiens groënlandais.

Vers onze heures, tout fut préparé pour un repas ; la toile de la tente servait de nappe ; le déjeuner, composé de pemmican, de viande salée, de thé et de café, s’étalait à terre et ne demandait qu’à se laisser dévorer.

Mais auparavant, Hatteras exigea que le relevé de l’île fût fait ; il voulait savoir exactement à quoi s’en tenir sur sa position.

Le docteur et Altamont prirent alors leurs instruments, et, après observation, ils obtinrent, pour la position précise de la grotte, 89° 59’ 15” de latitude. La longitude, à cette hauteur, n’avait plus aucune importance, car tous les méridiens se confondaient à quelques centaines de pieds plus haut.

Donc, en réalité, l’île se trouvait située au pôle Nord, et le quatre-vingt-dixième degré de latitude n’était qu’à quarante-cinq secondes de là, exactement à trois quarts de mille[1], c’est-à-dire vers le sommet du volcan.

Quand Hatteras connut ce résultat, il demanda qu’il fût consigné dans un procès-verbal fait en double, qui devait être déposé dans un cairn sur la côte.

Donc, séance tenante, le docteur prit la plume et rédigea le document suivant, dont l’un des exemplaires figure maintenant aux archives de la Société royale géographique de Londres.

« Ce 11 juillet 1861, par 89° 59’ 15” de latitude septentrionale, a été découverte « l’île de la Reine », au pôle Nord, par le capitaine Hatteras, commandant le brick le Forward, de Liverpool, qui a signé, ainsi que ses compagnons.

« Quiconque trouvera ce document est prié de le faire parvenir à l’Amirauté.

« Signé : John Hatteras, commandant du Forward ; docteur Clawbonny ; Altamont, commandant du Porpoise ; Johnson, maître d’équipage ; Bell, charpentier. »

« Et maintenant, mes amis, à table ! » dit gaiement le docteur.

  1. 1.237 mètres.