Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/400

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


près du bassin polaire ; cependant la plaine se déroulait sans cesse à perte de vue.

'The Field of Ice' by Riou and Montaut 090.jpg

Elle n’offrait aucun vestige d’habitation, ni huttes, ni cairns, ni caches d’Esquimaux ; les voyageurs étaient évidemment les premiers à fouler cette contrée nouvelle ; les Groënlandais, dont les tribus hantent les terres arctiques, ne poussaient jamais aussi loin, et cependant, en ce pays, la chasse eût été fructueuse pour ces malheureux, toujours affamés ; on voyait parfois des ours qui suivaient sous le vent la petite troupe, sans manifester l’intention de l’attaquer ; dans le lointain, des bœufs musqués et des rennes apparaissaient par bandes nombreuses ; le docteur aurait bien voulu s’emparer de ces derniers pour renforcer son attelage ; mais ils étaient très-fuyards et impossibles à prendre vivants.