Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/338

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Le docteur ! répondit Johnson, en montrant le salon vide.

— Eh bien !

— Il est du côté de l’île !

— Le malheureux ! s’écria Bell.

— Nous ne pouvons l’abandonner ainsi, dit Altamont.

'The Field of Ice' by Riou and Montaut 046.jpg

— Courons ! » fit Hatteras.

Il ouvrit rapidement la porte, mais il eut à peine le temps de la refermer ; un ours avait failli lui briser le crâne d’un coup de griffe.

« Ils sont là ! s’écria-t-il.

— Tous ? demanda Bell.

— Tous ! » répondit Hatteras.