Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/30

Cette page a été validée par deux contributeurs.
20
AVENTURES DU CAPITAINE HATTERAS


— Si vous voulez bien…

— Non, je ne veux pas que votre audace, votre bravoure et votre habileté soient mises un instant en doute, même par vous ! Le capitaine qui vous a choisi pour second est un homme qui s’y connaît, je vous en réponds !

— Mais il ne s’agit pas de cela, fit Shandon impatienté.

— Et de quoi s’agit-il donc ? Ne me faites pas languir plus longtemps.

— Vous ne me laissez pas parler, que diable ! Dites-moi, s’il vous plaît, docteur, comment vous avez été amené à faire partie de l’expédition du Forward ?

— Mais par une lettre, par une digne lettre que voici, lettre d’un brave capitaine, très-laconique, mais très-suffisante ! »

Et ce disant, le docteur tendit à Shandon une lettre ainsi conçue :

« Inverness, 22 janvier 1860.
« Au docteur Clawbonny,
« Liverpool.

« Si le docteur Clawbonny veut s’embarquer sur le Forward pour une longue campagne, il peut se présenter au commander Richard Shandon, qui a reçu des instructions à son égard.

« Le capitaine du Forward,
« K.Z. »

« Et la lettre est arrivée ce matin, et me voilà prêt à prendre pied à bord du Forward.

— Mais au moins, reprit Shandon, savez-vous, docteur, quel est le but de ce voyage ?

— Pas le moins du monde ; mais que m’importe, pourvu que j’aille quelque part ! On dit que je suis un savant ; on se trompe, commandant : je ne sais rien, et si j’ai publié quelques livres qui ne se vendent pas trop mal, j’ai eu tort ; le public est bien bon de les acheter ! Je ne sais rien, vous dis-je, si ce n’est que je suis un ignorant. Or, on m’offre de compléter, ou, pour mieux dire, de refaire mes connaissances en médecine, en chirurgie, en histoire, en géographie, en botanique, en minéralogie, en conchyliologie, en géodésie, en chimie, en physique, en mécanique, en hydrographie ; eh bien, j’accepte, et je vous assure que je ne me fais pas prier !

— Alors, reprit Shandon désappointé, vous ne savez pas où va le Forward ?

— Si, commandant ; il va là où il y a à apprendre, à découvrir, à s’instruire, à comparer, où se rencontrent d’autres mœurs, d’autres contrées, d’autres