Ouvrir le menu principal

Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/259

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Altamont fit comprendre qu’il avait été entraîné par les glaces sans pouvoir leur résister.

Hatteras, anxieux, l’interrogea sur le but de son voyage.

Altamont prétendit avoir tenté de franchir le passage du nord-ouest.

Hatteras n’insista pas davantage, et ne posa plus aucune question de ce genre.

'The Field of Ice' by Riou and Montaut 007.jpg

Le docteur prit alors la parole :

« Maintenant, dit-il, tous nos efforts doivent tendre à retrouver le Porpoise ; au lieu de nous aventurer vers la mer de Baffin, nous pouvons gagner par une route moins longue d’un tiers un navire qui nous offrira toutes les ressources nécessaires à un hivernage.

— Il n’y a pas d’autre parti à prendre, répondit Bell.